Gulbis, futur numéro 1 mondial ?

C’était en 2010, au master 1000 de Rome. Roger Federer se fait sortir par le jeune prodige Ernest Gulbis au second tour. Les déclarations d’après-match de Federer laissent penser que Gulbis deviendra un très grand joueur.

Gulbis futur numéro 1 mondial ?

Gulbis futur numéro 1 mondial

Les éloges du maître

Federer ne tarit pas d’éloges pour lui, et avait déclaré : « C’est la seconde fois que je le joue en l’espace de quelques mois. Je l’avais rencontré au Qatar et l’avais battu en trois sets. J’ai toujours pensé qu’il avait un grand potentiel quand je le regardais jouer. Maintenant que je l’ai joué, cela confirme l’idée que je me faisais de lui. Ernest est un joueur puissant des deux côtés, aussi bien en coup droit qu’en revers. Il possède un service fantastique, et l’un des second service les plus rapide du circuit. Je pense qu’il a de belles perspectives d’avenir. »

Un jeu et un caractère « à la Safin »

Ernest Gulbis, qui entretient une relation mi amour-mi haine avec le tennis, a souvent été comparé avec l’ancien numéro 1 mondial, Marat Safin à cause de leur style de jeu similaire et de leurs bêtises hors du court. Sa domination sur le court est dûe à son jeu spectaculaire. C’est un joueur offensif avec un état d’esprit agressif.

Son revers est très propre et assez difficile à lire. Il est capable de frapper la balle de n’importe quel endroit du court, rendant son jeu particulièrement imprévisible, et le distinguant des autres joueurs du circuit. Bien qu’il ait déjà battu des cadors comme Novak Djokovic ou Roger Federer, sa volonté de devenir numéro 1 mondial un jour fait débat : ses sauts d’humeur rendent son jeu inconstant sur le long terme.

Une très belle saison 2013

En 2013, le letton fait une perçée dans le top 25 en revenant de la 139 ème place , son classement à la fin de l’année 2012. Même s’il a rendu la vie difficile à Rafael Nadal aux tournois d’Indian Wells et de Rome, avec deux matches très accrochés en trois sets, il n’a pas su le vaincre.

Avec de belles victoires sur Andy Murray, Jo-Wilfried Tsonga et Janko Tipsarevic, son niveau de jeu était bel et bien de retour. Malgré quelques désillusions en grand chelem, l’homme de Riga a réalisé une superbe saison 2013.

Un début de saison 2014 encourageant

En 2014, Gulbis a continué sur sa lancée de 2013 avec un ratio de 15 victoires pour 6 défaites.

A l’exception de deux tournois, il a atteint les quarts de finale à toutes les compétitions. Son titre à Marseille représente jusqu’à présent sa meilleure perf de l’année. Il a notamment atteint les ½ finale du tournoi de Rotterdam et les quarts de finale d’Indian Wells.

Un bilan insuffisant cependant, compte tenu de son talent

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, et malgré quelques passages flamboyants, Gulbis a été très en dessous du niveau qu’il est capable de produire. On le connaît pour sa description ennuyeuse du jeu d’aujourd’hui et du big four (Nadal-Federer-Murray-Djokovic) et pourtant il prétend aimer le tennis. Quand tout ne se déroule pas comme prévu, les nerfs prennent le dessus et le nombre de raquettes brisées s’envole.

Gulbis n’apprécie pas qu’on le voit moins talentueux que les joueurs qui sont classés devant lui, et se demande comment ils font pour mériter leur classement.

Un sens de l’humour trop prononcé?

Gulbis est issu d’une famille aisée. Son père est un grand homme d’affaires en Lettonie, et sa mère, actrice dans le milieu du théâtre. Sa famille aime le sport et le décrit comme un garçon intelligent, ayant un certain sens de l’humour.

Avec un caractère prononcé pour les bêtises, le letton a connu la garde à vue pour avoir sollicité une prostitué dans sa chambre d’hôtel en Suède, en 2009. A peine sortie, la réaction de l’intéressé en dit long sur son tempérament : « C’était très amusant, je pense que tout le monde devrait aller en prison une fois dans sa vie pour voir ce que c’est ».

Une mauvaise réputation injustifiée?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Ernest n’est pas vraiment un fêtard, il affirme préférer passer une soirée tranquille avec ses amis, à boire quelques verres. Il a dernièrement déclaré son enthousiasme pour l’accès facile à la Marijuana à Rotterdam. Ce garçon à la charmante frimousse n’a jusqu’alors pas eu de petite amie, et prétend ne pas laisser les filles penser à aller plus loin.

Quand il a engagé l’ancien top 10 Guillermo Canas, qui a du prendre sa retraite après sa suspension de 15 mois pour dopage, Gulbis a déclaré : « J’ai également une mauvaise réputation, d’une certaine manière on se comprend assez bien ».

Un joueur malgré tout apprécié du circuit

Connu pour avoir brisé plusieurs raquettes après des points perdus, l’homme avec son hélicoptère, son sous marin et vaisseau spatial (vraiment?!), considère le double comme un vulgaire entraînement pour le simple. Mais quand on lui demande avec qui il aimerait s’associer pour jouer en double, il dit qu’il adorerait jouer avec John McEnroe ou Marat Safin.

John McEnroe en l’occurence, défend le letton pour ses sarcasmes envers le big four.
Même Murray et Federer acquiescent avec le fait qu’ils ont tendance à être un peu trop polis et ennuyeux quand ils jouent.

A quand le réveil?

Gulbis souhaite changer le visage du tennis pour le mieux. Son style de jeu, sa confiance et son attitude hors des cours le positionnent comme un joueur dont le tennis d’aujourd’hui a cruellement besoin. Chaque joueur a ses qualités et ses défauts, mais clairement, Le letton, s’il parvient à se discipliner très sérieusement, travaillant dans la bonne direction, peut atteindre le top 10 incessamment sous peu, et possède le potentiel pour devenir un jour numéro un mondial.

Sa très récente défaite au premier tour du tournoi de Miami face au français Julien Beneteau laisse perplexe. Alors Ernie, quand vas-tu te réveiller et faire taire tous tes détracteurs ? Nous comptons sur toi !

Quelques highlights avec Gulbis

Gulbis-Nadal Rome 2013

Gulbis-Federer Rome 2010

Gulbis-Murray Montréal 2013

Gulbis-Djokovic Bâle 2010

 

Vous voulez progresser en compétition?
[adsense_id= »2″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.