Wawrinka, grande première!

Stanislas Wawrinka remporte son premier tournoi du grand chelem 6-3, 6-2, 3-6, 6-3 face à Rafael Nadal au terme d’une finale surprenante !wawrinka trophé

Le suisse ne partait pas favori : les statistiques parlaient en sa défaveur avec 12 défaites consécutives face à l’espagnol sans avoir pris le moindre set.

Pourtant, durant cette quinzaine,  Wawrinka a affirmé jouer le meilleur tennis de sa vie. Nadal partait malgré tout favori avec son statut de numéro 1 mondial et sa victoire « facile » face à Federer en ½. finale.

Highlights: Finale Wawrinka Nadal

Un premier set spectaculaire

Le premier set a été le meilleur de la rencontre. Les deux joueurs se sont rendus coup pour coup, mais c’est le suisse qui prend rapidement l’avantage en breakant le service du majorquin à 1-2.
Wawrinka confirme sa domination, notamment quand il efface 3 balles de break (0-40) au moment de servir pour le gain du set ! 6-3.

Un second set à sens unique

C’est au début du second set à 0-2 sur le service de Nadal que le tournant du match a lieu. L’espagnol grimace en se tenant le bas du dos, comme s´il s’était bloqué lors d’un mauvais coup, sur son coup droit. Il parvient à maintenir sa mise en jeu malgré tout. Contre toute attente l’espagnol sort du court avec le kiné, ce qui a le don d’agacer Wawrinka, l’arbitre refusant de donner des informations sur la blessure au suisse.
Nadal revient sur le court 10 min après, contraint de servir « petit » (130-150 km/h de vitesse moyenne en première balle).
Wawrinka en profite pour mener deux manches à 0 : 6-3 6-2.

On pense alors que Nadal va abandonner, ou que la fin de la rencontre va tourner à la démonstration… Mais pas du tout. Le majorquin se battra jusqu’au bout de la rencontre.

Un troisième set étrange

Alors que le Suisse se procure des balles pour faire le break d’entrée, il commence à perdre tous ses moyens. Culpabilisé de jouer contre un joueur blessé ? Ce n’est jamais facile de rester concentré dans ce genre de situation.
Moins agressif, moins percutant, complètement perdu sur le cours, Wawrinka laisse filer le set sans que Nadal ait besoin de courir énormément.

Un quatrième set qui représente assez bien la physionomie du match

wawrinka mental
Un Nadal diminué, mais hargneux qui se bat jusqu’au bout.
Wawrinka qui alterne des moments de doute avec des instants de très haut niveau.
Stan breakera à 3-2 puis se fera débreaké à 4-2 pour rebreaker, et servir pour le gain de la rencontre à 5-3. Ce qui aura fait la différence c’est la capacité du Suisse à se reconcentrer quand il le fallait.

Un dernier coup droit gagnant lui permet d’accéder à la cour des grands, puisque il est le seul joueur depuis 1993 à battre les deux meilleurs joueurs du circuit ATP dans un tournoi du grand chelem. Lundi, Stanislas Wawrinka sera 3 ème mondial.

[adsense_id= »1″]
[adsense_id= »2″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.